Partager

DOSSIER
Publié le 15 mars 2019
DOSSIER
Publié le 15 mars 2019

Analyse de la santé financière des entreprises

Le feu vire doucement à l'orange...

Chaque année, nous nous penchons avec intérêt sur les chiffres qui caractérisent les entreprises, à l’échelle de la province comme au niveau du pays tout entier, histoire de prendre le pouls du terrain sur base d’éléments incontestables. Cette étude est évidemment utile pour une chambre de commerce qui aide et accompagne les entreprises, d’autant que nos conseillers sur le terrain sont amenés à guider des créateurs qui lancent leur(s) activité(s), des patrons qui envisagent de grandir, voire des entrepreneurs qui souhaitent céder le témoin.

On a beau dire, au-delà de ce que l’on voit, de ce que l’on entend et de ce qu’on veut bien nous dire, la vérité chiffrée est souvent le juge de paix qui assène toutes les vérités. Et, en l’espèce, le ralentissement qu’on entend, ou pressent, à l’échelle du monde - même s’il n’est pas encore vraiment perceptible - semble bel et bien se profiler. Ainsi, après trois années consécutives d’indicateurs à la hausse, nous devons admettre que des ralentissements ont caractérisé l’exercice économique 2018 !

Dès la fin décembre dernière, la Banque nationale a d’ailleurs encore renforcé la conscientisation quant à la situation, annonçant une croissance qui, hélas, va probablement encore s’éroder ces prochaines années. Temporisons quand même, pour l’heure, en pointant que l’emploi se porte toujours plutôt bien, comme en témoignent les statistiques belges 2018. On continue d’ailleurs à noter que l’intérim marche fort, il est même au plus haut depuis 2013. Et puis, le nombre de chômeurs diminue. On sait qu’une partie d’entre eux a quitté les statistiques du chômage pour tomber dans celles de l’aide publique, mais on recense quand même 8,5 % de demandeurs d’emploi et 6,5 % de chômeurs complets indemnisés en moins pour l’exercice qui a concentré notre analyse.

Dans les chiffres, on peut cependant remarquer que la croissance en a pris un coup, elle qui passe de 1,7 % en 2015 à 1,5 % en 2018… pour des prévisions de moins en moins rassurantes pour l’avenir immédiat : 1,4 % en 2019, 1,3 % en 2020 et 1,2 % en 2021 !

Au plan des faillites, après une belle période de diminution, entre 2013 et 2016 (- 22 % en Belgique et - 27 % en Wallonie), les chiffres étaient repartis à la hausse en 2017 (Belgique + 9 % et Wallonie + 8 %)… avant de diminuer à nouveau en 2018 (- 1 % en Belgique et – 8 % en Wallonie).

En résumé, il nous faut constater, alors que 2019 débute seulement, que notre économie évolue dans une croissance qui ralentit. Maintenant, nous ne sommes pas non plus face à un scénario catastrophique… sauf peut-être dans deux secteurs clairement de plus en plus sous perfusion : l’horeca et le commerce de détail.

On l’a déjà dit et écrit, l’activité économique ne sort pas de nulle part, elle répond à des réalités qui sont corroborées par des chiffres qui caractérisent des outils, des entreprises. La santé financière des entreprises en question est donc capitale parce que leur fragilité, voire leur mauvaise santé, est souvent le reflet d’une activité en berne.

Si elles ont confiance, généralement elles investissent… mais l’inverse est vrai aussi. Raison pour laquelle nous nous intéressons non seulement à l’activité, mais également à ce qui entoure les entreprises elles-mêmes. On pense à leur solidité, à leur capacité financière, à leur endettement, à leurs investissements… L’économie est un tout, les patrons n’étant jamais des hommes seuls sur une île déserte. Cette année encore, nous avons identifié 26 secteurs d’activité que nous avons passé au crible de notre analyse qui comprend onze filtres censés nous permettre de comprendre sans trop d’erreurs la (bonne) santé de notre économie…

Retrouvez le dossier complet dans le dernier numéro d'Entreprendre aujourd'hui (n°201 - mars 2019, pp42-46). 

Plus d'infos ?

Service accompagnement financier
Benoît Lescrenier - 061 29 30 47

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB