Partager

ECHOS
Publié le 05 mars 2019
ECHOS
Publié le 05 mars 2019

Ambassadeurs Gazelles de Trends-tendances

Manger, se loger, se détendre…

Comme chaque année, la remise des Gazelles Trends-tendances, organisée en collaboration avec la Chambre de commerce et la Province, fait partie des premiers rendez-vous de networking auxquels nous vous convions. Le cru 2019 vient d’être annoncé, il est tout chaud tout frais, les trois entreprises qui sont sorties du chapeau cette année sont bien ancrées chez nous, elles ont en commun une évidente réussite économique même si d’autres réalités les caractérisent bien sûr. En tout cas, elles sortent du lot parce qu’elles ont fait mieux que les autres sur les cinq dernières années (2013-2017).

Rappelons tout d’abord, pour ceux qui l’auraient oublié, que les Gazelles mettent à l’honneur des entreprises sur base de leur croissance. La tournée du pays départage d’ailleurs les meilleures d’entre-elles à travers les provinces wallonnes d’une part, et flamandes de l’autre… avant une super finale organisée à Bruxelles où l’on désignera, dans trois catégories - petites, moyennes et grandes entreprises - celles qui se sont particulièrement distinguées sur cinq exercices.

De Libramont à Durbuy… en passant par Bastogne !

Cette année, les chiffres nous le prouvent encore, trois Ambassadeurs Gazelles de choix caracolent à nouveau - et de très belle manière – tout en haut du classement des entreprises les plus performantes dans leur catégorie respective à l’échelle de notre province, il s’agit de Solarec (pour les grandes entreprises), de Créations Gillet (pour les moyennes entreprises) et de La Petite Merveille (pour les petites entreprises). Vous le lirez dans les articles que nous leur consacrons, les classements épinglent comme il est de coutume trois lauréats éloignés géographiquement… et dans leur métier.

Lait, carrelages, détente…

Le premier des vainqueurs, gagnant dans la catégorie des grandes entreprises, est un lauréat que nous connaissons bien. C’est un peu l’épouvantail des gazelles, qui revient souvent aux premières places. Implantée à Libramont, Solarec (La Laiterie des Ardennes) est l’une des plus grandes laiteries du pays et, surtout, l’un des pôles majeurs du secteur en Wallonie. Le deuxième lauréat - catégorie moyennes entreprises - rayonne, lui, au départ de Bastogne, il est actif dans le secteur du bâtiment (vente et pose de carrelages et salles de bain), il se nomme Créations Gillet. Quant à la troisième entreprise épinglée, elle nous vient de Durbuy, où elle s’est fait un nom de longue dans les loisirs, la détente et l’accueil touristique. Son nom : La Petite Merveille (LPM 2) ! Tout est dit, suivez-nous à la découverte de ces belles entreprises dont les mérites sont aujourd’hui (largement) récompensés…

Prix Gazelle : une méthodologie précise…

Vous le savez, l’hebdomadaire économique Trends-Tendances retient trois critères - pour mesurer la croissance sur 5 ans (exercices 2013 à 2017) - qui font l’objet d’un double classement en valeur absolue d’abord, en valeur relative ensuite.

Trois critères pour un classement

Le premier paramètre retenu est le chiffre d’affaires, sauf pour les petites entreprises où c’est la marge brute d’exploitation qui a été prise en compte. Le deuxième paramètre est le cash-flow. Le troisième est l’emploi. Ces trois paramètres font l’objet de six classements et le score final est obtenu par l’addition du rang de chaque entreprise dans chaque classement.

Un titre pour 3 ans !

Autres points importants, pour participer, il faut avoir évidemment au minimum 5 ans d’existence mais également occuper 20 personnes la dernière année et posséder des fonds propres positifs. Si toutes les entreprises belges ou filiales de groupes étrangers sont classées dans les catégories « grandes et moyennes entreprises », seules les sociétés belges sont récompensées du titre d’Ambassadeur - titre conservé pour une durée de trois ans - ce qui explique pourquoi le lauréat est parfois (c’est le cas cette année dans les grandes entreprises, ndlr) une entreprise qui est devancée par une ou plusieurs autres. Nous préciserons aussi que pour la catégorie « petites entreprises », on ne retient pas de sociétés étrangères.

Trois catégories pour trois lauréats

Comme la taille de l’entreprise joue dans la croissance, Trends-Tendances a procédé à une segmentation des Gazelles en trois catégories. Sont considérées comme «petites Gazelles» les entreprises qui, pour l’année de départ (2013), ont une marge brute inférieure à 1 million d’euros. Sont considérées comme « moyennes Gazelles » les entreprises qui, pour l’année de départ, affichent un chiffre d’affaires compris entre 1 et 10 millions d’euros. Et les « grandes Gazelles » sont les entreprises qui, pour l’année de départ, réalisent un chiffre d’affaires supérieur à 10 millions d’euros.

Quelques explications nécessaires…

Ce petit rappel de la méthodologie explique ainsi pourquoi dans la catégorie « grandes entreprises », c’est Solarec (La Laiterie des Ardennes) qui est ambassadrice et non Maisons du Monde Belgique, qui est française. De même, dans la catégorie « moyennes entreprises », c’est Créations Gillet qui est récompensée car DSL Logistics est la branche logistique du groupe Aldi, une entreprise allemande. Pauls Holzindustrie a été lauréate l’année dernière dans la province de Liège où son siège social était encore situé et Batifer l’a été pour la province du Luxembourg. Enfin, pour les « petites entreprises », Lupulus a été lauréate il y a deux ans et c’est donc la durbuysienne LPM2 qui est honorée. Voilà, tout est dit !

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB