Partager

CHRONIQUE ASSUREUR
Publié le 05 décembre 2018
CHRONIQUE ASSUREUR
Publié le 05 décembre 2018

Un (bon) assureur n'est pas un marchand... c'est un partenaire !

Le (bon) courtier vous conseille d’ailleurs toujours au mieux pour assurer vos risques d’entreprises.

En tant qu’indépendant ou patron d’entreprise, le manager que vous êtes doit impérativement se distinguer du commun des mortels par un sens des responsabilités très aigu qui implique prudence, protection et prévoyance… parce qu’au-delà de ce que chacun entend pour ses besoins propres, il y a ici une dimension entrepreneuriale qui sous-tend pérennité et engagement. 

Sauf que l’entrepreneur a souvent le nez dans le guidon, ne connaît pas tous les produits sur le marché et croule sous des tas d’autres problématiques. C’est pour cela qu’il fait confiance à son courtier, qui est lui-même un entrepreneur. Mieux que quiconque, ce dernier peut bien sûr sur le sujet écouter et, surtout, comprendre les besoins spécifiques évoqués… qui sont très souvent les mêmes que les siens d’ailleurs ! Car courtier,  c’est un métier à part entière qui engage celui qui endosse la responsabilité tel un vrai partenaire… 

Qu'est-ce qu'un courtier ?

Un courtier, pour faire court, c’est à la fois un conseiller, un technicien, un défricheur, bref c’est un indépendant comme ses clients qui entend satisfaire des demandes, répondre à des besoins, proposer des solutions, offrir des alternatives, trouver des nouveautés. Technicien confirmé de l’assurance, soumis d’ailleurs à une réglementation stricte, il dispose des outils nécessaires et connaît parfaitement le marché et les procédures. Indépendant dans l’absolu, et particulièrement à l’égard des sociétés d’assurance, le courtier est d’excellent conseil puisqu’il connaît les produits, identifie les besoins et travaille pour son client. Sur le terrain, le côté créatif est évidemment porteur, c’est ce qui distingue en outre le bon courtier du simple courtier de base… parce  que, pour amener les solutions, il sait faire preuve d’imagination et n’hésite pas à entamer des recherches en tous sens.

Quelles sont les missions du courtier ?

Dans la littérature réservée aux initiés, on apprend que l’assurance est un produit qui ‘offre’ de se mettre à l’abri des conséquences financières d’un événement futur et incertain. Aucun consommateur ne vient donc spontanément à l’assurance. Ce qui implique qu’il faut rapprocher l’assurance du client. C’est, entre autres, la mission du courtier, en tout cas d’un point de vue commercial et également déontologique. En effet, le courtier se donne pour mission d’assurer une veille et un conseil des plus judicieux pour un client forcément moins renseigné, ou peu enclin à trop dépenser. Or, on le sait, l’assurance couvre les risques les plus divers et suit en règle générale l’évolution des techniques. Le métier d’assureur devient donc de plus en plus complexe. Rendre intelligible un langage de spécialistes à l’assuré, conseiller le consommateur dans le choix de ses garanties et mériter la confiance de la clientèle, telles sont donc en gros les missions dévolues aux courtiers. 

Que fait un courtier ?

Le courtier rend en l’espèce un triple service à son client. D’abord, il l’aide à analyser ses risques et joue à ce stade un rôle essentiel en matière de prévention. Ensuite, il le conseille le plus judicieusement possible en s’appuyant sur cette analyse et son savoir-faire. Enfin, il défend ses intérêts en toute occasion, en particulier lors du règlement des sinistres. On le voit, le courtier travaille en fait à long terme, répondant qui plus est à des règles de déontologie strictes. Dans le milieu, on prétend que ce partenaire agit d’ailleurs toujours dans l’intérêt de l’assuré ! 

Le métier de courtier ?

Normal, le courtier est le lien privilégié entre l’assuré et les sociétés d’assurance. Certes, concrètement il cumule deux fonctions qui peuvent paraître paradoxales… mais celles-ci sont intimement liées et complémentaires. L’une n’a même pas de sens sans l’autre. Répétons le, le courtier est avant tout le conseiller de l’assuré, il est le maillon humain dans la chaîne de distribution, toujours proche de son client. De par son indépendance, et également de par sa connaissance des différents produits proposés par les différentes compagnies, il a la confiance du consommateur. Mais il est aussi, à l’opposé, le canal de distribution des compagnies partenaires du courtage.

Partenaire… et donc impartial !

L’impartialité du courtier est toutefois garantie par le fait que ce dernier a toujours à sa disposition plusieurs fournisseurs différents. Et contrairement à une légende facile, l’intermédiaire qu’il est de par sa position n’entraîne aucun surcoût, ni ne fait double emploi. Pour preuve, ces dernières années, il a été démontré que, dans les autres pays européens, les marchés où le courtage est dominant sont les plus compétitifs. Maintenant, c’est toujours au client à faire son choix en toute indépendance. Le courtier pourra ainsi être un artisan… ou une entreprise de services importante. De même, ce dernier pourra soit travailler dans son environnement géographique immédiat ou allégrement franchir les frontières. Dans tous les cas, il doit être prêt à s’adapter aux exigences de tous les clients, quelle que soit leur taille ou la complexité de leurs besoins.

En collaboration avec Rudy Bauvir, Président Feprabel Luxembourg

FEPRABEL

FEPRABEL : PARTENAIRE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Feprabel est la Fédération des courtiers en assurances et des intermédiaires financiers de Belgique. Son rôle est de défendre les intérêts de la profession et de veiller à la qualité et à la promotion du canal de distribution qu’elle représente. Feprabel forme et informe ses membres et fait en sorte qu’ils soient toujours dotés des outils les plus performants pour répondre aux attentes exigeantes des consommateurs d’assurances. Feprabel est agréée par les autorités belges et internationales. De par sa connaissance du métier, son expérience (plus de cent ans d’existence) et sa vision stratégique pour l’avenir, elle est une référence dans le secteur de l’assurance et de la finance. Précisons que les courtiers membres de Feprabel, soumis à des règles strictes de qualité, sont autant de partenaires de la Chambre de commerce et, à ce titre, sont prêts à vous aider dans la gestion de vos dossiers.

CAP SUR LE COURTIER 4.0…

Si de récentes études montrent que la préférence des entreprises au moment de souscrire une assurance est évidemment orientée vers les courtiers (72 % de parts de marché pour la souscription d’assurances non-vie), la plupart choisissent surtout un courtier en assurances qui travaille vite et sans complications inutiles, qui défend leurs intérêts et rend simple une offre de produits et de services de plus en plus complexes. Disons-le sans ambages, c’est le portrait du courtier 4.0 - qui s’efforce d’offrir une expérience plus personnalisée et une approche simplifiée et transparente afin de permettre au consommateur de tenir à jour son dossier et ses assurances. Grâce à la numérisation, le courtier en assurances est plus proche de ses clients et la prestation de services est plus personnalisée. Vous ne devez par exemple plus, le cas échéant, vous libérer toute une après-midi pour régler votre dossier. Cette proximité permet au courtier de proposer des solutions sur mesure, afin de pouvoir défendre au mieux les intérêts des clients.
Un courtier 4.0 vous propose la plupart du temps un accès « online » à vos contrats, vous permettant, en toute confiance et en complète transparence, de suivre en temps réel (voire parfois d’intervenir dans) la gestion de votre dossier.


LE CONSEIL DE L’ASSUREUR

▶ Entre vous et votre courtier, il ne faut pas qu’il y ait de secrets. Pensez toujours que plus il en sait sur votre situation et vos projets, mieux il vous aidera, vous conseillera et vous ‘coachera’ dans vos choix. Car vous connaître, c’est vous garantir le contrat d’assurance le plus adapté à votre profil, à votre situation, à vos rêves, à vos ambitions, à vos besoins bien sûr. Un changement dans votre vie ou un problème imprévu vous barre la route : comptez sur l’expertise de votre courtier pour vous informer, vous guider, vous aider à faire le bon choix, vous assister et défendre vos intérêts. 

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB