Partager

ENERGIE
Publié le 20 janvier 2023
ENERGIE
Publié le 20 janvier 2023

Financer un projet d’investissement en lien avec la transition énergétique…

Et si vous pensiez « Easy green » ?

La réalité énergétique étant ce qu’elle est, les entrepreneurs et patrons sont nombreux aujourd’hui à penser aux solutions innovantes pour s’affranchir de leur dépendance énergétique, ou en tout cas susceptibles de les aider à mieux appréhender la problématique. Reste que de tels engagements, dits stratégiques, nécessitent des moyens, raison pour laquelle les entreprises se tournent vers les options les plus crédibles et réalistes en matière de financement énergétique.

Là comme pour d’autres engagements, les solutions sont multiples, avec entre autres la possibilité de se financer auprès des organismes bancaires, de se tourner vers les différents invests wallons, ou encore de recourir à du financement privé au travers, par exemple, du « Prêt Coup de pouce ». Quoi qu’il en soit il faut des moyens pour investir…

Se financer est parfois complexe !

Maintenant, il convient toujours d’être réaliste sur le sujet et se rappeler que l’on prête plus facilement aux entreprises qui se portent bien. Toutes n’ont donc pas forcément les moyens de leurs ambitions… alors que la transition énergétique s’avère de plus en plus être un passage nécessaire plutôt qu’une option. Mais quand l’accès au financement semble compliqué, ou impossible, les solutions s’amenuisent. Raison pour laquelle la Sowalfin, via sa casquette de soutien wallon à l’économie, et son produit « Easy green », peut être une alternative intéressante.

Solution de terrain

Concrètement, « Easy green » est une solution de terrain qui se fait majoritairement sous forme de prêt subordonné pouvant être assorti d’une franchise en capital. Ce prêt est octroyé en direct à l’entreprise, via la Sowalfin ou par l’intermédiaire d’une banque ou d’un prestataire actif dans la réduction de l’empreinte carbone des PME (installateurs de panneaux photovoltaïques, entreprises actives dans les équipements frigorifiques…).

Modus operandi…

Ce mécanisme est donc une solution efficace qui peut financer des investissements verts (maximum 1.000.000 d’euros par projet), les investissements éligibles devant, on l’a dit, avoir un impact direct sur l’empreinte carbone des entreprises. Par-là, on entend qu’ils doivent améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments et des processus (isolation, châssis, chauffage, éclairage, remplacement des machines par des outils moins énergivores…). On y privilégiera bien évidemment aussi les investissements orientés énergie renouvelable : panneaux solaires thermiques et photovoltaïques, bio-méthanisation, éoliennes, pompes à chaleur, bornes de recharge… Ajoutons encore les investissements pour adapter les équipements de la chaine du froid aux normes actuelles, les investissements dans des projets d’économie circulaire et dans l’innovation technologique ayant un impact sur les émissions de CO2…

La Chambre de commerce peut vous accompagner…

Vous souhaitez analyser un projet d’investissement, qui plus est lié à la transition énergétique, alors contactez-nous. Via notre Service énergie, particulièrement impliqué sur toutes les questions de transition énergétique, nous pourrons vous aider à analyser les différents choix possibles, tant sur le volet technique que sur les économies possibles. Quant à l’aspect financier du projet, nous pourrons aussi, en lien avec notre Service d’accompagnement financier, vous aider à entrevoir les choses sous le meilleur angle, soit pour passer directement à l’action, soit pour analyser la faisabilité d’un financement externe du projet.

Plus d’infos :

Service Accompagnement financier - Benoît Lescrenier - Tél. : 061 29 30 47
Service Energie - Mathieu Barthelemy - Tél. : 061 29 30 65

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB