Partager

ECHOS
Publié le 12 janvier 2023
ECHOS
Publié le 12 janvier 2023

« Embuild Luxembourg » est un nom qu’il vous faudra retenir…

Il est le nouvel étendard du secteur de la construction !

Un nouveau nom, une nouvelle identité, cela bouscule. Toujours ! Il y a les pour, il y a les contre. Ceux qui critiquent, ceux qui regrettent. Nous retiendrons, nous, la volonté audacieuse d’un secteur parmi les plus forts de redorer son image, se distinguer aussi, puis de rassembler plus encore… et, surtout, de surfer sur le renouveau qui stimule et rajeunit !

Une identité rassembleuse…

Qu’on se le dise, « Embuild » est donc le nouveau nom de la Confédération Construction. Ajoutez-y « Luxembourg », et vous aurez la déclinaison provinciale de cet outil que connaissent tous les patrons des différentes filières construction. La Confédé fait donc peau neuve, l’organe rassembleur abandonnant son nom mais ni ses métiers, ni ses compétences. Et dire que d’aucuns parlent toujours de Chambre patronale ! Non, cette fois c’est fini, l’étendard, aujourd’hui, est à l’échelle du pays tout entier. Retenez donc Embuild et adhérez aux valeurs et à la dynamique nouvelle qui se cachent derrière ce choix qui bouscule.

« Empower-embrace » !

La réalité qui transpire là-derrière, c’est en fait la mutation d’un secteur. Oui, la construction a changé, elle est plus innovante et durable que jamais. Pas en reste, l’organisation qui rassemble tous ses métiers a quant à elle également évolué, et son nom devait suivre ce vent de renouveau. Une marque forte - « Embuild » - lui sera donc désormais associée. « Chacun comprend le build, explique Niko Demeester, CEO d’Embuild. Quant au « Em », il signifie à la fois « Empower » et « Embrace », soit renforcer et soutenir ».

Présence de terrain

Précisant que le nouveau nom et la marque s’inscrivent dans le souci de continuer à évoluer avec toutes les entreprises actives dans le secteur, François Cloos et son équipe ajoutent que la volonté de l’organisation demeure. Ensemble, au quotidien, ils entendent être derrière les entrepreneurs et les installateurs de la construction, en les aidant et en les soutenant partout où il y a besoin. « L’année dernière, nous avons célébré le 75e anniversaire de la Confédération, démontrant, s’il le fallait, que le soutien de terrain est une valeur forte qui lie tous les entrepreneurs petits et grands ».

Vision…

Côté vision, le logo d’Embuild véhicule lui aussi du neuf. Clairement, il prend la forme d’une brique pleine de points. On le sait, celle-ci est universellement reconnue comme le symbole de la construction. Les points reflètent, eux, les nombreuses nouvelles technologies et techniques utilisées dans la filière, mais aussi la numérisation en forte augmentation dans tout le secteur et, enfin, la grande diversité des entreprises et des personnes qui s’y consacrent.

Garder le contact de la base…

Le CEO national va plus loin en soulignant que, désormais, la fédération utilisera « The Belgian Construction Association » comme baseline, car Embuild reste la seule fédération de la construction active sur tout le territoire belge. Tentaculaire et très influente, elle compte en effet, et de loin, le plus grand nombre de membres, et représente les indépendants, les PME et les grandes entreprises de ce secteur. L’objectif de cette baseline est de créer un lien clair avec l’ancien nom.

Fédération forte !

On en terminera en rappelant qu’en Belgique, la construction représente 5,5 % du PIB et génère 23 milliards de valeur ajoutée. La construction emploie 217.400 personnes, créant environ 1.000 emplois supplémentaires par an depuis 20 ans. On y recense 81.500 indépendants et 121.000 entreprises (74 % d’indépendants et 25 % des entreprises qui ont de 1 à 49 travailleurs, avec 1 % des entreprises employant plus de 50 travailleurs).

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB