Partager

ECHOS
Publié le 05 août 2022
ECHOS
Publié le 05 août 2022

L’entreprise Damien & Fils performe et croît depuis cinq ans…

Elle a été reprise en 2017, au creux de la vague !

Spécialisée en travaux publics et privés, Damien & Fils est une entreprise bien connue en Centre-Ardenne. Ce qui se sait probablement moins, c’est qu’elle a changé de mains, il y a cinq ans, rompant quelque peu avec son passé…

En l’espèce, on peut presque dire que l’entreprise s’est recentrée et qu’elle appréhende désormais les chantiers avec un dynamisme nouveau. Elle a largement rebondi aussi, entrant même cette année en bonne place dans le classement des gazelles du Trends pour les moyennes entreprises (6e). Car depuis la reprise, l’équipe n’a cessé de s’étoffer pour répondre aux engagements d’un portefeuille commandes qui ne désemplit pas.

Aventure familiale…

C’est en 1930 que l’entreprise de travaux publics Damien a vu le jour, dans le village de Mortehan (Bertrix), sous l’impulsion de Jules Damien, l’aïeul. Cet outil part de rien, il grandit au gré de la volonté et de l’audace de ce patron fonceur qui restera aux commandes pendant 50 ans ! Nous sommes alors en 1979, l’heure pour les fils de reprendre le collier, ce que Daniel et Robert feront avec lucidité et engagement. Jusqu’en 2004, quand Philippe Damien, le fils de Robert rachète les parts de son oncle.

Une entreprise c’est un engagement

L’objectif est alors de capitaliser sur l’entente père-fils pour assurer un bel avenir à ce projet qui a plutôt fière allure. Mais c’est sans compter avec le destin, qui rattrape Robert, en 2007. Coup dur pour le repreneur de 3e génération qui se retrouve seul et accuse le coup financièrement. Qu’importe, l’homme se bat, poursuivant les activités et assurant ses engagements. Sauf que maintenir de la sorte une entreprise à bout de bras n’est pas simple, surtout quand le projet initial a changé. En 2017, las, fatigué, Philippe, qui maintient l’activité depuis 10 ans, prend la décision de revendre.

Une quatrième génération sans filiation, mais tout aussi attachée au nom...

Et c’est ainsi que l’entreprise change de mains, et quitte le giron familial. Etonnamment, elle est reprise par un jeune entrepreneur qui, sans aucun lien de parenté avec la famille, s’appelle Damien. Mais lui, c’est son prénom, il se nomme Damien Simons ! À croire que l’entreprise lui était destinée. En tout cas, il s’y sent très vite comme un poisson dans l’eau. Pour tout dire, on croirait presque que la quatrième génération a officiellement rejoint le projet. Mais ce n’est pas le cas, ce repreneur a simplement été séduit par le potentiel.

Une reprise salutaire

Dans les faits, après avoir passé une dizaine d’années comme gestionnaire pour une entreprise liégeoise, le repreneur avoue que c’est cette expérience précise qui a sonné comme un révélateur, un déclic ! Pragmatique, et bien que fort de son expérience passée, Damien Simons avoue avoir quand même dû se retrousser les manches pour redresser la barre. « L’entreprise était clairement en perte de vitesse, elle ne comptait d’ailleurs plus que 5 collaborateurs au moment de la cession », explique-t-il pour être clair. Un contraste énorme avec la situation actuelle, bien sûr, car non seulement les chiffres sont bons, les carnets de commandes remplis et les volumes de travail constants, mais l’emploi a aussi été revu à la hausse.

Trente collaborateurs pour une TPE qui vire doucement PME !

Avec une trentaine d’ouvriers qualifiés pour assurer l’ensemble des chantiers et engagements, la SPRL Damien et fils s’est donné les moyens de ses ambitions. Ce qui s’inscrit aussi dans la stratégie du patron-repreneur dont la volonté affichée a toujours été des plus simples : développer cette entreprise en s’appuyant sur son savoir-faire et l’expérience des collaborateurs pour la rendre incontournable dans son métier. Pour cela, ça va sans dire, engagements et investissements ont été les maîtres-mots. Damien s’est rapidement entouré d’un personnel qualifié, responsable et professionnel. Il a aussi investi dans un matériel dernière génération, qui lui permet de répondre aux exigences du domaine, devenant de plus en plus pointu au fil des années. Et les résultats ne se sont pas fait attendre : qualité, valeur ajoutée et réussite sont aujourd’hui au menu de cet outil qui lorgne autant vers les particuliers que l’industrie.

Une expertise de près de 90 années au profit de nouveaux défis…

Pour les uns, l’entreprise va intervenir tous azimuts, notamment pour la réalisation de terrasses, le pavage d’allées, la maçonnerie classique, la pose de bordures, citernes ou fosses septiques. De nos jours, il y a aussi de plus en plus de projets plus globaux, comme la mise en place et l’aménagement de piscines. Rayon travaux publics, les chantiers touchent, là, davantage à la réalisation de lotissements, la pose de réseaux d’égouttage, l’aménagement de nouvelles voiries, de parkings ou encore, par exemple, l’agrandissement de structures commerciales. Autant dire qu’on passe dans cette entreprise du tout au tout, avec de petits projets et des réalisations imposantes, des travaux pour la sphère privée ou le secteur public, soit un besoin en compétences et en expertise incroyable. C’était le défi que souhaitait relever Damien Simons, force est de constater qu’au fil des années, il le relève brillamment.

Plus d'infos 

Damien & Fils
Rue des Minières 55A à Mortehan (Cugnon)
Tél. : 061 41 13 28

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB