Partager

ECHOS
Publié le 14 juin 2022
ECHOS
Publié le 14 juin 2022

Anatura Ardennes, gros projet touristique sur Borzée…

Le Groupe verviétois Lamy compte y implanter 80 villas durables…

Bien connue dans l’Est de la province de Liège, où elle est active depuis plus de 40 ans dans les secteurs de la construction et de l’immobilier, l’entreprise Lamy poursuit cette fois son développement chez nous, plus spécialement sur les hauteurs de la Roche-en-Ardenne, là où se déployait hier le fameux Centre de Borzée.

Le vieux centre a donc été rasé, le site a été assaini. Le projet s’attache maintenant à bâtir un village de vacances intégré dans la nature verdoyante, sous le nom d’Anatura Ardennes, un site pétri de valeurs éco-responsables.

Un projet touristique 100 % éco-responsable

Lamy a une expérience certaine dans l’immobilier et, de plus en plus, dans le tourisme qualitatif. Lamy, c’est le groupe qui a construit et développé le domaine touristique du Golden Lakes Village, sur les rives des Lacs de l’Eau d’Heure. Lamy, c’est aussi des résidences, des complexes, de l’hôtellerie au Grand-duché (Weiswampach), en France, à Serre-Ponçon, Chorges, Vendres, Vidauban… et c’est désormais aussi un projet en Ardenne, à Borzée donc.

80 villas pour un domaine…

On pointera que la crise sanitaire n’a fait que renforcer la tendance à l’éco-tourisme et au tourisme de proximité. Ce projet s’inscrit, justement, clairement dans cette démarche en proposant une nouvelle destination de vacances centrée sur la découverte de la nature et le bien-être. En l’occurrence, les 80 villas du domaine Anatura Ardennes seront construites selon des performances énergétiques de haute qualité environnementale et dans un souci de perfection et d’esthétique remarquables. Le domaine s’étendra sur une superficie de 15 hectares, autour d’un plan d’eau, et s’organisera autour de trois zones d’habitations touristiques parfaitement intégrées dans la nature, privilégiant les espaces verts et la beauté naturelle du site.

Modèle économique particulier

Le Groupe, basé pour rappel sur le haut de Verviers, à Dison, développe un modèle économique particulier. Les villas du domaine touristique sont en effet proposées à la vente en tant que seconde résidence. Le principe est simple : l’entreprise Lamy construit, commercialise et assure ensuite la gestion locative des biens. Le propriétaire n’a donc à se soucier de rien. L’entreprise de gestion locative du Groupe s’occupe de tout. De son côté, le propriétaire bénéficie d’avantages financiers et fiscaux, perçoit des revenus locatifs annuels et peut profiter de sa villa à raison de plusieurs semaines par an gratuitement. Une formule gagnante qui séduit de plus en plus de Belges à la recherche d’un produit d’investissement rentable.

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB