Partager

BON A SAVOIR
Publié le 24 septembre 2021
BON A SAVOIR
Publié le 24 septembre 2021

Augmentation progressive du plafond salarial pour le calcul des pensions

Plus de 20 % !

Le vote récemment entériné, en Commission des Affaires sociales, sur l’augmentation du plafond salarial pour le calcul des pensions des travailleurs salariés a livré son verdict : + 20 % dans les années à venir !

Concrètement, d’ici 2024, le plafond - qui atteignait 60.027 euros bruts en 2020 - aura donc largement augmenté, indexations et adaptations liées à l’enveloppe bien-être comprises.

Une dynamique sur quatre exercices

Nos dirigeants ont donc pris leurs dispositions pour renforcer les deux principes propres à la sécurité sociale au coeur du régime des pensions : le principe de solidarité et le principe d’assurance. Dans les faits, au 1er janvier dernier, le gouvernement fédéral a d’ailleurs déjà mis en oeuvre l’augmentation importante et progressive des pensions minimales (+ 2,38 % pour les pensions qui prendront cours à partir de 2022) avec un objectif similaire et nos fameux plus de 20 % de hausse à l’horizon 2024. Le projet de loi prévoit en fait quatre augmentations successives, chaque premier janvier de 2021, 2022, 2023 et 2024, sans oublier l’indexation et l’enveloppe bien-être.

Du neuf aussi pour la pension des indépendants…

Un projet de loi a également été voté, modifiant cette fois diverses dispositions relatives aux régimes de pension des travailleurs indépendants ! 

Deux initiatives du ministre des Indépendants et des PME permettront en l’espèce d’améliorer sensiblement le mode de calcul de leur pension. Le premier permet de mettre un terme au coefficient de correction (mis en place dans les années ’80) qui pénalisait le montant perçu d’un tiers par rapport à la pension d’un salarié. Le second augmente le plafond de revenus pris en compte dans ce calcul. Ensemble, ces deux décisions mettent en outre un terme à une inégalité de traitement entre les travailleurs indépendants et les travailleurs salariés sur le sujet des pensions.

Une avancée utile pour la jeune génération des indépendants…

En pratique, dès cette année, l’actuelle pénalité de 31 % frappant la pension des indépendants sera supprimée pour toute année de carrière située après le 31 décembre 2020 pour les pensions de retraite (mais aussi de survie ou les allocations de transition) prenant cours au plus tôt le 1er janvier 2022. Cette suppression vaudra donc pour les années de carrière à partir de 2021.

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB