Partager

ECHOS
Publié le 23 avril 2021
ECHOS
Publié le 23 avril 2021

Le Groupe François s’adjuge le titre des 20 ans : « Supergazelle »

Sur la durée, cette entreprise coiffe donc tout le monde !

Si le titre qu’on lui décerne est lié à l’anniversaire du prix Gazelle, le fait que ce soit le Groupe François qui soit distingué ne doit rien au hasard. Visionnaire, voire très en avance, il a toujours fait montre d’une vraie ambition et, en même temps, d’un sens inné de ce qui est aujourd’hui, et partout, la réalité. En un mot comme en cent, la Supergazelle est bien nommée. Pour rappel, et très concrètement, ce Groupe - qui a développé un modèle d’économie circulaire avec une réelle gestion responsable et durable des ressources - est actif en Belgique, au Grand-duché et en France...

Concrètement, c’est donc l’entreprise qui, dans sa province, a enregistré la plus belle progression ces 20 dernières années qui est récompensée. Chez nous, la lauréate est donc une entreprise qui a largement grandi et dont l’activité se décline désormais en deux grands pôles : le packaging (paletterie, collecte et réparation de palettes, logistique, scierie, fabrication de blochets...), et l’énergie (fabrication de granulés de bois combustibles à partir des sous-produits du sciage, cogénération et trigénération valorisant le bois en fin de vie, production d’électricité verte et de thermie, production solaire…).

Dans la continuité

Pour la petite histoire, lors de la remise des trophées des Gazelles en 2011, la Supergazelle des 10 ans était déjà… le Groupe François, avec alors sa société Recybois, qui s’est développée avec trois activités : la cogénération, la scierie et la fabrication de pellets. À l’origine, ce sont les palettes qui sont à la base du Groupe qui emploie aujourd’hui 300 personnes en Belgique, au Luxembourg, ainsi qu’en France. Une Gazelle ne court pas seulement vite, elle peut également courir longtemps. Et elle a commencé à faire ses premiers pas au début des années 1980. « Avec mon père, Pierre, nous avons racheté une scierie pour fabriquer des traverses de chemin de fer, rappelle Bernard François, administrateur délégué. Le problème, c’est que peu de temps après, les chemins de fer ont décidé de passer aux traverses en béton. Notre chance a été l’arrivée de Mobil Plastics Europe à Virton, nous nous sommes donc reconvertis dans la production de palettes. C’était en août 1980, cela a marqué nos débuts ». 

Croissance durable

D’année en année, la Paletterie François va donc fournir un nombre grandissant de sociétés locales au départ du zoning de Latour. Elle va aussi connaître, dans la foulée, une très très belle croissance. Aujourd’hui, 160.000 m³ de grumes sont sciées par an et transformées en 3 millions de palettes, dont la moitié sont des Europe EPAL, qui ont une durée de vie de 10 ans. C'est le type le plus utilisé sur notre continent ! « Nous réduisons chaque année la production de palettes perdues, dites à un ou deux usages, ajoute-t-il. Par ailleurs, nous avons également développé depuis longtemps une activité de recyclage de palettes. » Depuis longtemps aussi, le Groupe François se préoccupe de son impact sur l’environnement et vise à le diminuer au maximum avec l’économie circulaire en point de mire. En d’autres termes, et c’est là que le côté visionnaire de l’entreprise prend tout son sens, puisqu'on ambitionne une production dans laquelle il n’y au final plus de déchets.

Production de pellets

Outre les palettes, le Groupe produit aussi sur trois sites - deux en Belgique et un au Grand-duché - 170.000 tonnes de pellets, commercialisés sous la marque Badger Pellets. Soit quatre fois plus qu’il y a dix ans ! « C’est un secteur en croissance au niveau européen, analyse Bernard François. Nous sommes conscients que nous devons assurer la pérennité des ressources que nous trouvons dans un bassin local en favorisant les plantations forestières. » Parmi les réalisations du groupe luxembourgeois, on peut pointer le site Kiowatt, à Bissen, au Grand-duché, en association avec Luxenergie. Kiowatt est en fait spécialisée dans la trigénération à partir de biomasse (production et distribution d’électricité, de chaleur et de froid), permettant en plus la production des seuls pellets de bois luxembourgeois.

Groupe toujours familial

À l’image des autres lauréats de ce cru 2021, le Groupe François est encore, soulignons- le, une société familiale. C’est une caractéristique que l’on retrouve parmi la majorité des Gazelles lauréates durant ces 20 ans. Le caractère familial est un gage de stabilité et de pérennité. En 2013, Bernard François a été rejoint par son fils, Ulrich, qui occupe aujourd’hui le poste de directeur financier au sein du groupe, un fils que l’on retrouvera sans doute dans dix ans… peut-être pour la passe de trois.

Plus d'infos

Groupe François
Zoning industriel de Virton - 6760 Virton
Tél.: 063 58 29 70
www.gf-groupe.com - www.palletfrancois.com

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB