Partager

ENVIRONNEMENT
Publié le 13 avril 2021
ENVIRONNEMENT
Publié le 13 avril 2021

L’éco-pâturage serait-il à la mode ?

Dans les entreprises, on en parle en tout cas de plus en plus…

À l’approche de la belle saison, vous avez sûrement pensé à tout ce que vous allez devoir organiser pour entretenir vos espaces verts. Mais avez-vous pensé à l’éco-pâturage ? Ce concept consiste à laisser un espace vert être entretenu naturellement par des animaux qui y paissent à leur guise. Original, non ?

Autrefois monnaie courante dans les zones rurales et montagneuses, l’éco-pâturage a été délaissé durant de nombreuses années, au profit de l’entretien mécanique et chimique des espaces verts. Aujourd’hui, on assiste pourtant à un regain d’intérêt pour cette pratique, en particulier parmi les entreprises ! Pour tout dire, l’éco-pâturage présente de nombreux intérêts. Et pas qu’environnementaux d’ailleurs, puisqu’on y relève aussi des profits sociaux et économiques qui inscrivent cette manière de gérer les espaces verts dans une dynamique de développement durable.

Ecologie…

D’un point de vue écologique, tout d’abord et avant tout, on notera que cela préserve la biodiversité. Et pour cause, les oiseaux et les insectes (dont notamment nos précieuses abeilles !) ne sont plus, via cette pratique bien moins intrusive, effrayés ou malmenés par les machines et les produits chimiques. Ils peuvent donc circuler librement dans les zones concernées. Ajoutons que l’absence de produits chimiques contribue fortement à la limitation de la pollution des sols et de l’eau, ce qui va donc assainir l’environnement. Mieux encore, les animaux fournissent des déjections valorisables en engrais.

Social…

Du côté social, l’éco-pâturage participe à l’amélioration du milieu de vie, et donc du bien-être des personnes qui passent à proximité de ces espaces verts. Cela ne souffre aucune discussion : on ne subit plus les nuisances sonores liées aux machines d’entretien. Et apercevoir, ou même caresser, un mouton donnerait le sourire à n’importe quel employé, client ou promeneur de passage. Sans faire du ‘greenwashing’, certains donneurs d’ordre invitent même aujourd'hui leurs partenaires à y recourir pour montrer une implication en amont de la production. Selon les possibilités, on peut même y voir un caractère pédagogique, ces espaces verts devenant alors plus que propices aux échanges sociaux et à la sensibilisation environnementale.

Economique !

Economiquement, même s’il faut parfois prévoir un investissement certain pour installer des clôtures au moment du grand saut dans le projet, il y a peut-être, là aussi, une occasion d’éviter des dépenses conséquentes et récurrentes liées aux machines, produits et/ou main-d’oeuvre nécessaires à l’entretien. Il est également important de souligner que cette pratique diminue la pénibilité du travail et, bien sûr, les risques d’accident. Mais on peut aussi s’attendre à des gains économiques indirects, grâce notamment à l’amélioration de l’image de l’entreprise auprès des clients. Eh oui, le côté écoresponsable et original a aujourd’hui tout pour plaire !

Un exemple pour mieux comprendre

Dans les faits, certains d’entre vous éprouvent sans doute quelques craintes, ou voient mal les retombées économiques à en retirer. Afin de vous donner une idée plus précise de la rentabilité potentielle de cette technique, voici une estimation calculée par la Cellule environnement de la ville de Mouscron qui compare, pour une surface équivalente, les coûts d’un entretien par des moutons (ou des vaches) avec les coûts d’un entretien mécanique (voir ci-dessous). Vous allez le voir, c’est étonnant !

Allez-y…

Force est donc de constater que l’éco-pâturage permet de belles économies, n’est-ce pas ! Dans certains cas, il est même possible d’obtenir certaines subventions, par exemple dans le cas d’un terrain situé en zone Natura 2000.

tableauecopaturage

Plus d’infos :

Service environnement : Renaud Brion - Alexandre Godart - Camille Haguinet
Tél. : 061 29 30 49/66 – environnement@ccilb.be

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB