Partager

BON A SAVOIR
Publié le 08 avril 2021
BON A SAVOIR
Publié le 08 avril 2021

Régime de chômage avec complément d'entreprise

Revalorisation en 2021

Les compléments d’entreprise payés par les employeurs (ou par un Fonds social) doivent être adaptés à l'évolution des salaires conventionnels, ainsi que le plafond du salaire de référence et le seuil en matière de retenues.

Le montant du complément d’entreprise est calculé une seule fois au moment où le droit au complément d’entreprise prend cours. Hormis l’indexation, le montant du complément d’entreprise peut, en outre, être revu annuellement au premier janvier par le Conseil national du travail, en fonction de l'évolution conventionnelle des salaires.

Adaptation

Pour les travailleurs qui entrent dans le système dans le courant de l'année, l'adaptation en vertu de cette évolution des salaires est opérée en tenant compte du mois pris en considération pour la fixation du salaire mensuel brut qui sert de base au calcul du salaire net de référence. Chaque trimestre entre en ligne de compte pour le calcul de l'adaptation. Cette règle a pour but d'augmenter le pouvoir d'achat du chômeur avec complément d’entreprise.

Revalorisation 2021

Les compléments d’entreprise payés par les employeurs (ou par un Fonds social) en janvier 2021 doivent, cette année, être adaptés à l'évolution des salaires conventionnels, notre secrétariat social vous aidera à poser vos calculs.

Calcul des compléments d’entreprise à partir du 1er janvier 2021

En tout état de cause, pour effectuer le calcul des compléments d’entreprise des RCC prenant cours au plus tôt le 1er janvier 2021, il y a lieu de tenir compte du plafond de rémunération (un nouveau plafond de la rémunération mensuelle brute de référence est applicable à partir du 1er janvier: 4.179,43 euros), des allocations de chômage (depuis le 1er mars 2020, l’allocation de chômage maximum est de 53,40 euros par jour, soit 1.388,40 euros par mois) et des seuils (le montant total du RCC (c.à.d. complément d’entreprise + allocation de chômage), après déduction de la retenue personnelle (6,5%), ne peut pas être inférieur à un montant « plancher », à savoir en 2021 de 1.502,44 euros si le chômeur avec complément d’entreprise n'a pas de « charges de famille » et de 1.809,71 euros si le chômeur avec complément d’entreprise a des « charges de famille ».

Sources : GroupS, notre partenaire structurel

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB