Partager

BON A SAVOIR
Publié le 17 février 2021
BON A SAVOIR
Publié le 17 février 2021

L'e-Facturation devrait (enfin) devenir la norme...

Le SPF ‘Stratégie & Appui’ donne un coup d’accélérateur au modèle en ligne !

Cette fois, c’est fait, nos Autorités appuient clairement le processus d’e-facturation en Belgique. Les plus jeunes d’entre nous disent qu’il n’est pas trop tôt, les autres savent maintenant que la disparition des factures papier est annoncée. En l’espèce, c’est le SPF ‘Stratégie et Appui’ qui donne le ton, accélérant clairement le déploiement du modèle en ligne. 

En lançant Hermes, une passerelle à disposition de tout expéditeur d’e-factures standardisées destinées à des entreprises belges qui n’ont pas encore les moyens techniques de les recevoir, nos Autorités font donc un pas… un grand pas !

Un maillon qui aidera aussi les entreprises

Pour faire court, nous dirons qu’Hermes fait office de « maillon » entre les entreprises qui envoient déjà des factures électroniques structurées et les entreprises qui ne sont pas encore équipées pour pouvoir les traiter de manière automatisée… mais qui acceptent tout de même, et de bon gré, de recevoir des factures par voie d’email. La passerelle en question convertit, dans les faits, toute facture électronique structurée - selon la norme européenne en vigueur - en un format PDF équivalent et la transmet à l’adresse email de son destinataire. Ajoutons, pour être tout à fait complets, que le portail web d’Hermes permet aux destinataires et aux expéditeurs de factures de suivre l’acheminement de ces fameuses e-factures. Pour schématiser, nous dirons qu’il y a un intermédiaire complémentaire chargé de faire une sorte de switch en convertissant…

Promouvoir l’e-facturation

Après Mercurius qui est, pour rappel, une plateforme qui permet déjà aux entreprises qui ne sont pas encore prêtes pour la facturation électronique d’y encoder leurs factures destinées à l'administration (avec possibilité d’en vérifier, et à tout moment, la réception auprès des services concernés), Hermes franchit maintenant un pas complémentaire. Et pour cause, voilà un instrument qui devrait - et, qui sait, rapidement ? - booster l’e-facturation. En tout cas, c’est ce que pense Ben Smeets, Directeur général par intérim de la DG Transformation digitale auprès du SPF, qui explique : « En lançant Hermes, le SPF ‘Stratégie et Appui’ entend renforcer sa mission visant à promouvoir l’e-facturation puisque l’outil encourage les fournisseurs à envoyer des factures au format XML sachant qu'ils sont à présents sûrs que toute entreprise belge a la possibilité de les recevoir dans un format accessible… ».

Utilisation pratique

Plateforme développée pour l’Etat, Hermes est donc disponible gratuitement pour toute entreprise belge désireuse de simplifier sa facturation sortante. Pour pouvoir l’utiliser, l’expéditeur doit toutefois être capable d'envoyer des factures électroniques structurées et standardisées conformes à la norme européenne. Cela signifie que l'expéditeur (ou son fournisseur IT) utilise le modèle Peppol, qui garantit l’interopérabilité des solutions de traitement de factures et respecte les standards, normes et recommandations européennes. À toutes fins utiles, signalons que des milliers de fournisseurs des pouvoirs publics sont déjà dans ce cas. Nous préciserons encore qu’il conviendra aussi pour l’expéditeur d’accepter les conditions d’utilisation d’Hermes (certains fournisseurs IT prendraient en charge les aspects pratiques liés à cette obligation de forme). 

En conclusion…

Vous l’aurez compris, à l’heure où l’on reparle pour la ixième fois de simplification administrative, l’outil que nous venons d'analyser offre une vraie réponse aux entreprises en ce qu’il les incite à (enfin) promouvoir les échanges structurés de factures, tout en poussant le secteur informatique à commercialiser des outils de réception et de traitement adéquats. À terme, concrètement lorsque l’e-facturation sera généralisée, il ne sera bien sûr plus nécessaire de convertir les e-factures en PDF… Hermes n’aura donc alors, logiquement, plus lieu d’être. Mais ça, c’est pour demain ou après ! 

Plus d’infos :

https://efacture.belgium.be/fr/article/envoyez-des-factures-structurees-tous-vos-clients-avec-hermes
ou sur efacture.belgium.be.

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB