Partager

ECHOS
Publié le 06 janvier 2021
ECHOS
Publié le 06 janvier 2021

Report des crédits prolongé…

Nouvelle date : le 31 mars 2021 !

Le régime de report des crédits expirait normalement à fin 2020. Le Gouvernement fédéral vient, mi-décembre, de donner un peu d’air… en décidant de prolonger le système désormais applicable jusqu'au 31 mars 2021.

Report pour les particuliers…

Ici, pour les particuliers, le report de paiement est soumis à certaines conditions. Pour en bénéficier, il faut ainsi que vos revenus aient chuté ou disparu en raison de la crise sanitaire. Il faut également ne pas avoir plus de 25.000 euros d'économies. Les intérêts doivent dans la plupart des cas être payés pour la durée du report.

Report pour les entreprises

Par ailleurs, le Gouvernement prolonge également la possibilité de demander un report de paiement pour les prêts aux entreprises… jusqu'à la fin du mois de mars. Un tel report de paiement peut être demandé pour les échéances mensuelles en janvier, février et mars 2021. Et si le report est une option, les banques conseillent aux entreprises d'entamer dès à présent des discussions avec elles, afin de trouver une solution plus structurelle et sur mesure. Conditions : les entreprises candidates au report doivent être confrontées à des problèmes de paiement liés à la crise et être considérées comme viables. Le report ne peut pas excéder 9 mois et les intérêts restent dus. Le report de paiement ne peut être demandé que pour les crédits qui ont été contractés avant le 1er avril 2020. À l’issue de la période de report, les paiements reprendront. La durée du crédit sera prolongée de la période du report de paiement.

La garantie d'Etat aux PME est également prolongée…

Le régime de garantie de l’Etat pour les PME sera également étendu et prolongé, lui, jusqu'à la fin du mois de juin. Il sera applicable pour les crédits s'étalant de 12 mois à 5 ans (auparavant, la durée était limitée à 3 ans). Un taux d'intérêt maximum de 2 % a été fixé pour les prêts d'une durée de 12 mois à 3 ans et de 2,5 % pour les prêts d'une durée comprise entre 3 ans et 5 ans. Ce taux de 2,5 % a été fixé afin de pouvoir aussi octroyer des prêts à des entreprises qui affichent un ‘profil de risque’ plus élevé et qui n’ont bien souvent pas la possibilité d'obtenir un crédit classique.

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB