Partager

PUBLIREPORTAGE
Publié le 12 octobre 2020
PUBLIREPORTAGE
Publié le 12 octobre 2020

TOUNET

Plus que jamais au service de l'HORECA

TOUNET, blanchisserie familiale créée en 1955 et installée dans le zoning d’Arlon depuis les années 1970, est une entreprise réputée comptant aujourd’hui une quarantaine de personnes. Rachetée par la Famille Wickler en 1993, elle fait partie du Groupe Pall Center, au même titre que le Truck Center à Habay. Son secteur d’activités ? Le nettoyage du linge, tant pour les professionnels que les particuliers, et les vêtements de travail. Et parmi ses clients un grand nombre de restaurateurs et hôteliers. 

Une blanchisserie professionnelle…

TOUNET, c’est avant tout une blanchisserie capable de garantir un entretien irréprochable. Elle est active sur la province de Luxembourg et au Grand-Duché avec, pour chacune de ces deux régions, une vingtaine e dépôts et l’enlèvement et la livraison du linge par ses propres chauffeurs. Ses autres points forts ? Un service soigné, rapide et efficace, et des solutions adaptées pour une grande flexibilité. Rien d’étonnant dès lors à ce que TOUNET compte parmi ses références des noms bien connus de la province de Luxembourg comme Ardenne Volaille, Solarec, Idelux-AIVE, Deom, les Garages Llorens,… Pour le linge privé, TOUNET propose également un service de nettoyage à sec performant. Mais l’entreprise arlonaise va plus loin encore avec le nettoyage de tapis de salon et celui d’articles industriels (filtres, bâches,...), la location-entretien d’essuies-rouleaux, la location de nappages pour banquet, mariage,... Et la vente de tapis anti-salissures, chaussures de sécurité, gants latex, recharges de savon… Sans oublier des possibilités de locations ou de ventes pour renouveler son linge selon ses souhaits.

… au service des restaurateurs

Reconnue pour son savoir-faire dans le secteur Horeca, TOUNET voit les restaurateurs composer environ 45% de son chiffre d’affaires. Et chacun sait combien ceux-ci ont souffert de la crise du Covid. Au plus fort de cette dernière, les Gouvernements, dont la Belgique avec ses Fédérations Horeca, ont préconisé l’utilisation du papier au détriment du tissu. Comme l’a expliqué la Fédération Belge de l’entretien du Textile : Dans son empressement à prendre le secteur horeca à bord du canot de sauvetage, le Gouvernement a fait la recommandation suivante dans son protocole sectoriel : « Utilisez des nappes, des napperons, des sets de table, des serviettes de table en papier. Si vous tenez absolument à utiliser du tissu, celui-ci doit être entièrement lavé à plus de 60°C après chaque client. »

Tissu ou papier ? Y’a pas photo !

Comme l’explique Gary Cazalilla : « Nos tissus sont lavés entre 60 et 75 degrés. Scientifiquement, à ces températures-là, tous les microbes sont détruits, d’autant que nous utilisons des produits désinfectants adaptés. Et ceux-ci tendent, grâce aux efforts de nos fournisseurs, à être toujours plus respectueux de la biodiversité. Nombre de restaurateurs se sont pourtant contentés de préconiser le papier, en ne prenant pas en considération la deuxième partie de la phrase. Beaucoup ont investi dans du papier, certains allant jusqu’à s’associer pour des achats groupés de nappes et serviettes, par palettes entières. Et pourtant, d’un point de vue écologique, le papier n’est en rien la solution optimale. Le tissu l’est davantage tout en ne coûtant pas plus cher. Dans un restaurant, les serviettes en tissu, c’est le même travail mais avec moins de pollution. Le tissu se révèle beaucoup plus hygiénique. D’autant que TOUNET S.A. offre toutes les garanties requises par tous les Ministères de la Santé. Nous sommes par exemple habitués à respecter les sévères normes hospitalières pour tout le linge médical. Il convient encore de préciser qu’à prix équivalent, il y a moins de déchets en travaillant le tissu que le papier. Au niveau écologique, mettre du papier à outrance, c’est tout faux. Et au niveau esthétique, il n’y a pas photo. Une table dressée avec du tissu, ça a un autre aspect. La preuve, des établissements plus haut de gamme, telle « La Table de Maxime » double étoilé Michelin à Our-Opont pour citer un exemple, n’a jamais envisagé de délaisser le tissu au profit du papier. » 

Des prestations haut-de-gamme

« TOUNET a la réputation de faire des prestations haut-de-gamme, aime à préciser son directeur. Nous faisons encore des pliages à la main pour certains restaurants et des clients particuliers. Il y a des contrôles, doubles et même triples, du linge par nos ouvrières. Tout ce qui sort d’ici est nickel. Nous avons de hauts standards de qualité, c’est ce qui fait notre réputation. Nos fournisseurs de linges plats le savent et reçoivent cet écho que pour avoir du travail de qualité, il faut passer par TOUNET. Nous avons dépanné l’Hôtel « Le Royal » à Luxembourg qui possède pourtant sa propre blanchisserie. Nous avons été recommandés par d’autres hôteliers. Nos 5 camions tournent dans toute la province de Luxembourg, une partie de la province de Liège, et au Grand-Duché ainsi que le nord de la Meurthe-et-Moselle. Nous y avons certes des concurrents, y compris de grands groupes internationaux, mais nous oeuvrons davantage dans le qualitatif. »

Plus d'infos

TOUNET SA
16, rue Pietro Ferrero | 6700 ARLON
Tél : +32 (0)63 22 45 36
info@blanchisserie-tounet.be

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB