Partager

Publié le 03 décembre 2019
Publié le 03 décembre 2019

L’entreprise Lambert Frères vient d’investir un tout nouveau site… à Bastogne !

L'occasion de rassembler l'ensemble de ses métiers sur un même pôle pour mieux entrevoir l'avenir sous le signe de la croissance, tout en ne perdant toutefois ni son identité, si son âme.

Rencontre avec Stéphanie, Paul et Benjamin Lambert... 

La fratrie, chez Lambert, c’est une constante qui dure depuis plus de 80 ans. Elle est d’ailleurs tellement ancrée dans l’inconscient familial qu’aujourd’hui, la troisième génération est fin prête. Elle est déjà dans les starting-blocks, parfaitement préparée (depuis plus de 10 ans, ndlr) à prendre la relève, toujours à deux bien sûr. Ce qui change, c’est que cette fois Stéphanie et Benjamin ont un avantage important par rapport à leurs aïeux: ils disposent d’un outil de premier ordre, à la fois performant, bien équipé et doté des toutes dernières technologies. Il est donc loin le temps des bâtisseurs, quand le grand-père Emile et son frère Joseph ont quitté la ferme familiale pour se lancer, avec quelques vieux camions du surplus militaire sur lesquels ils avaient installé des pelles hydrauliques, dans les travaux d’égouttage et de distribution d’eau dans les villages alentour de leur Bertogne natal. Comme beaucoup, ces fils d’agriculteurs avaient perçu le potentiel de la reconstruction à mener après la guerre. Sauf que, chemin faisant, le binôme s’est mieux débrouillé que les autres d’un point de vue entrepreneurial. C’est ainsi que l’entreprise va grandir, se développer et, petit à petit, quitter les contours de l’ancrage local pour rayonner plus loin, plus large et plus grand aussi. Les années ‘60 et ‘70 vont alors se profiler comme capitales, l’entreprise s’imposant toujours plus sur des marchés publics en pleine mutation. À l’époque, la trentaine de salariés au ‘payrol’ en imposait d’ailleurs déjà même si, comme l’explique humblement Paul, le patriarche actuel, « notre force résidait alors essentiellement dans l’équipement dont nous disposions, qui faisait déjà de Lambert une référence… ». Ce même Paul n’intégrera l’entreprise qu’en 1975, au moment du décès de son oncle Joseph. Avec René, son frère, ils vont donc (re)former une autre paire de Lambert susceptibles de prendre un jour les rênes de l’outil. Ce qu’il fera, quelques années plus tard, avec le brio que l’on sait, menant l’entreprise vers une croissance qu’il convient ici de saluer tant la structure a évolué sous l’ère du tandem Paul-René. Non seulement, Lambert Frères va donc se transformer pour devenir SPRL puis SA, mais le bond le plus remarquable touche davantage encore à la mutation technologique qu’impulsera le duo. Sous leur élan, l’entreprise va irrémédiablement croître parce qu’elle va toujours plus se structurer pour glaner des marchés, une croissance qui est sans aucun doute la résultante d’une politique d’investissement constante dans un matériel de pointe, certes cher mais très performant et différenciant. Le secret du développement de l’entreprise est probablement là, sans snober bien sûr les décisions stratégiques, le flair et l’audace des patrons, et évidemment la qualité d’un personnel investi, compétent et soudé. Il n’y a pas de secret, le caractère familial de l’entreprise, et son ancrage longtemps conservé sur Bertogne, ont aussi façonné le visage et l’identité de l’outil. C’est pour cela que le déménagement ouvre une autre page… Ce  ui est positif pour tous, c’est que le paternel, Paul, n’a pas encore pris sa retraite. René, lui, a cédé ses parts à Stéphanie et Benjamin, une nouvelle fratrie qui a accepté de s’endetter pour assurer la continuité de l’aventure (en 2014, ndlr). Le nouveau management est donc là, et bien là, il est d’ailleurs déjà ‘fortement’ impliqué et codirige la manoeuvre pour mener l’entité vers de nouveaux défis… Mais Paul demeure, en vigi(l)e de la pérennité de cette identité qui a traversé le temps. Et l’entreprise est plus forte que jamais ! Aujourd’hui, Lambert Frères dispose même d’une vraie maîtrise dans ses métiers, que ce soit dans le(s) béton(s), les travaux publics et privés, et même le triage des déchets. L’outil, qui emploie près d’une centaine de salariés, est en outre ultramoderne et super équipé, reconnu par les clients et les donneurs d’ordre, bref un bel avenir semble lui être promis, son nouveau duo de dirigeants profitant des derniers - et appréciables - enseignements de leur sage paternel pour poursuivre la route, voire tracer de nouveaux itinéraires, creuser, baliser, empierrer, bétonner, enfin faire ce qu’il faut et qu’ils savent bien faire pour que la route soit sûre, durable et mène, sans embûches, où ils veulent qu’elle les guide. Rencontre avec Paul Lambert, patron réfléchi, intelligent et visionnaire, et ses deux enfants repreneurs, Stéphanie et Benjamin… Rencontre…

Rencontre...

La suite à découvrir dans le dernier numéro d'Entreprendre aujourd'hui (n°206 - Novembre 2019, pp6-12). 

Plus d'infos ? 

LAMBERT FRERES SA
Rue de l'Arbre, 10 - Zoning Industriel I
B-6600 BASTOGNE
Tél.: + 32 (0)61 21 61 16

Envie d'en savoir plus sur la Chambre de commerce? Consultez l'éventail des services que nous vous proposons ou contactez Julie Noël, notre chargée de relations d'affaires - 061 29 30 57 

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB