Partager

FORMATION
Publié le 08 octobre 2019
FORMATION
Publié le 08 octobre 2019

Notre formation pour comprendre et gérer le stress...

Qui ne gère pas son stress
risque de finir à l'hôpital en mode express...

Il y a fort longtemps, nous vivions dans la nature et dormions dans des cavernes... Pas trop de stress, a priori, sauf lorsque nous rencontrions un énorme mammouth !

Face à un tel danger, notre corps se mettait à produire du cortisol (l'hormone du stress) pour bloquer la digestion, l'assimilation, l'inflammation et encore d'autres processus afin de mobiliser toute l'énergie du corps pour fuir ou combattre le mammouth, bref pour survivre.
Une fois le danger passé, l'homme des cavernes retrouve son calme, il est relax et son taux de cortisol diminue ; les autres processus retrouvent leur rythme habituel. Tout va bien...

Aujourd'hui, plus de caverne, mais quid des mammouths ?

Et si cet énorme mammouth c'était notre travail, nos responsabilités, nos tâches quotidiennes, notre boss, le responsable de la filiale, notre plus gros client... Notre corps produit du cortisol pour pouvoir réagir, sauf qu'il est impossible de fuir ou de combattre, et donc aucun vrai retour au calme n'est envisageable. Dès lors, le taux de cortisol reste élevé, voire trop élevé. Il faut savoir que le cortisol exerce les effets suivants sur notre corps:

  • Il augmente la synthèse de glucose au niveau du foie afin de fournir l’énergie nécessaire pour faire face à la situation stressante. Mais cette hyperglycémie peut avoir des effets néfastes sur la santé cellulaire;
  • Il bloque le processus inflammatoire, ce qui va réduire l'efficacité de notre système immunitaire;
  • Il inhibe la production d’hormones sexuelles, ce qui peut influencer notre libido, la régularité du cycle féminin ou encore la fertilité;
  • Il inhibe la formation osseuse et diminue l’absorption de calcium au niveau intestinal. Ceci peut entraîner une diminution de la densité osseuse;
  • Il agit sur la coagulation en favorisant la formation de caillots, il élève les taux de cholestérol et de triglycérides sanguins, la sang s'épaissit (risque de phlébite, d'AVC...);
  • Il augmente la destruction des protéines (masse musculaire par exemple); • Il rend les fibres de muscles lisses, des artères par exemple et contribue ainsi à l’hypertension artérielle.

 

On imagine donc bien les conséquences sur notre santé si le cortisol est produit tous les jours, les effets au long terme sont destructeurs... Arrive le burnout (ou d'autres maladies graves) ! Alors, que faire ? Sans doute commencer par comprendre le mécanisme et les sources de notre stress pour pouvoir limiter les impacts négatifs sur notre vie de tous les jours, sur nos relations et sur notre santé. Ensuite, mettre en place des actions correctives pour réduire ces impacts - et je dirais même plus - pour réussir à en tirer un bénéfice...

Voilà donc l'ambition de la journée de formation proposée le 22 octobre prochain, animée par Mélanie et Thierry Delperdange.

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB