Partager

BON A SAVOIR
Publié le 07 mai 2019
BON A SAVOIR
Publié le 07 mai 2019

Aménagement de carrière...

Voici la pension à mi-temps !

Le Conseil des Ministres a récemment approuvé, en 2e lecture, les textes de loi visant à mettre en place un nouvel aménagement de fin carrière : la pension à mi-temps. Et oui, vous avez bien lu, il sera désormais possible, grâce à un mécanisme que nous allons brièvement vous expliquer, de prendre sa retraite à mi-temps ! Et tout le monde ! Car cette réforme, ce qui n’est pas si courant que cela, concerne indistinctement les travailleurs indépendants, les salariés classiques… et les fonctionnaires.

Pension à mi-temps…

Concrètement, le travailleur qui remplit les conditions pour partir en pension (anticipée ou légale) et qui souhaite poursuivre une activité professionnelle réduite aura la possibilité, dès 60 ans, d’obtenir sa pension de retraite à concurrence de 50 % de la pension à laquelle il a droit. Belle avancée, non ? D’autant que de nombreux travailleurs pourront également bénéficier de ce nouveau dispositif avant même d’avoir atteint l’âge légal. Rappelons, par exemple, que, dans le régime des salariés, 32,90 % des femmes et 35,86 % des hommes retraités en 2017 ont pris leur pension anticipée ! Et que c’est pire encore dans le régime des fonctionnaires, où plus de 96 % des femmes et 93 % des hommes retraités ont pris leur pension avant d’avoir atteint l’âge légal.

Conditions…

Pour bénéficier de ce nouveau dispositif, le travailleur devra satisfaire à la condition d’avoir été occupé effectivement, à concurrence de 80 % d’une occupation à temps plein, durant les 12 derniers mois civils qui précèdent celui de la demande de pension. Il devra par ailleurs réduire son activité professionnelle de telle sorte que celle-ci ne puisse excéder 50 % d’une occupation à temps plein. Cette occupation réduite permettra au travailleur de se constituer des droits de pension pour la carrière comprise entre la date de prise de cours de la pension à mi-temps et celle de la pension entière.

Aménagement de carrière

La pension de retraite à mi-temps constitue, selon le Fédéral, une nouvelle opportunité d’aménager la fin de carrière, à côté des autres possibilités existantes, on pense au crédit-temps fin de carrière ou à l’interruption de carrière. Surtout, cette réforme va favoriser le maintien à l’emploi de nos aînés, sous forme d’un horaire réduit et adapté. L’entrée en vigueur des dispositions avait initialement été fixée au 1er juillet prochain, mais un souci technique rencontré par l’Inasti (Institut national d’assurances sociales pour travailleurs indépendants) a quelque peu retardé le calendrier. Il en ressort que l’entrée en vigueur du dispositif a été reportée au 1er octobre. Les premières demandes pourront donc être introduites à partir de cette date pour une prise en cours au 1er avril 2020. 

Publiés récemment

Espace membre Contactez-nous
Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge asbl – TVA : 0413204756 - Conditions d’utilisation et protection des données personnelles | 2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB