Club des repreneurs

Vous envisagez de transmettre votre entreprise... et pensez à vos enfants. Ont-ils la motivation, les compétences et/ou les moyens financiers? Le Club des repreneurs de la CCI du Luxembourg belge peut vous aider et les former…

Dans la province, on estime que 7.500 entreprises seront à transmettre dans les dix prochaines années. Parmi celles-ci, 69 %* sont des entreprises familiales. Si, statistiquement, 70 % de ces entreprises seront reprises par des membres de la famille, on remarque cependant que le passage de flambeau manque le plus souvent de préparation et de réflexion.

(*Chiffres officiels de l’Institut de l’Entreprise Familiale)

Pérennisation :

En tant que dirigeant d’entreprise, vous avez certainement conscience de l’effort que représentent la création et le développement d’une entreprise. Pourtant, l'outil que vous avez créé, façonné et fait grandir, il faudra tôt ou tard penser à son avenir et préparer la transmission, afin de ne pas laisser partir en fumée le travail de toute une vie.

Si votre entreprise est une structure familiale, vous avez probablement un (ou des) enfant(s) au(x)quel(s) vous pensez pour reprendre l’activité.

Si vous avez déjà réfléchi au futur pour votre entreprise, il est cependant capital que le(s) repreneur(s), au(x)quel(s) vous pensez, se prépare(nt) également. La décision de reprise dans le cadre d’une transmission familiale est en effet une décision que le dirigeant ne peut prendre seul. Le repreneur doit lui aussi évaluer sa motivation, ses compétences et ses capacités à diriger l’entreprise dans le futur.

La préparation doit prendre en compte plusieurs aspects :

  • La prise de décision : Même si votre décision semble prise, il est important que le(s) repreneur(s) potentiel(s) fonde(nt) également ses (leurs) décision(s). La reprise d’une entreprise est un choix de vie - très important ! - qui doit être réfléchi. La vie de chef d’entreprise est en effet radicalement différente de celle d’employé d’une entreprise familiale. Elle implique un niveau de risque beaucoup plus important et toutes les incertitudes qui vont avec ce choix! Est-il (sont-ils) réellement prêt(s) pour ça ?
  • Le transfert du savoir : A côté de la formation dans l’entreprise, sur le terrain, il est important que le repreneur acquière les outils de base nécessaires à la bonne gestion de l’entreprise.
    En effet, même si votre enfant travaille dans l’entreprise et maîtrise déjà les aspects techniques et/ou commerciaux liés à sa fonction spécifique, il faut également qu’il acquière assez rapidement les autres notions qu’un chef d’entreprise doit connaître. Devenir patron ne s’improvise pas !
  • Le transfert du pouvoir : Enfin, une fois l’entreprise transmise, il faudra que votre(vos) repreneur(s) s’affirme(nt) comme le(s) nouveau(x) leader(s) dans l’entreprise.  Il sera important d’imposer rapidement sa vision des choses, afin que l’environnement constate que l’entreprise a un nouveau dirigeant.
    Bien souvent, en tant que cédant, il vous sera difficile de quitter l’entreprise définitivement. Vous voudrez garder votre mot à dire. Ensemble, il sera donc important de fixer clairement les règles quant à votre rôle pendant toute la période de transition et la durée maximum de celle-ci. En tant que cédant, vous devrez aussi absolument préparer votre reconversion, afin de planifier votre sortie de l’entreprise et pouvoir vous en détacher réellement le jour venu. La crédibilité du repreneur peut en effet être mise à mal si votre départ n’est pas concret.

Pour tous ces points, nous voyons donc que la préparation du (ou des) repreneur(s) familiau(x) a un rôle très important. La transmission d’entreprise dans un cadre familial est en effet un exercice complexe, car outre les aspects purement financiers il faut tenir compte des aspects relationnels.

Vous avez envie de céder votre entreprise à court ou moyen terme... Vous avez dans votre entourage proche quelqu’un à qui vous pensez pour la reprise de votre entreprise...

Pensez à notre Club de repreneurs. Ce club (une séance par mois pendant 9 mois) leur permettra de vérifier leur adéquation par rapport au projet de reprise et de mettre toutes les chances de leur côté en leur donnant les premiers outils pour la reprise et la gestion future de l’entreprise.

Objectifs du Club

Vérifier l'adéquation du repreneur au projet et lui donner des outils pour la reprise et la gestion future.

Ce club allie théorie, exercices pratiques et partage d’expériences… Une séance est notamment consacrée à des témoignages de repreneurs d’entreprises familiales.

Plus d'infos

Benoît LESCRENIER - 061 29 30 47


Espace membre Contactez-nous
2015 - Webmade | Mise à jour : CCILB